Strega della Veda

Non classéLa Sauge officinale, Salvia officinalis

La Sauge officinale, Salvia officinalis

Organic safe plants growing in the fields, close up view.

Du latin, Salvia, « plante qui sauve ». Pour les Grecs et les Romains, la sauge sauvait non seulement le corps mais aussi l’âme, d’où sa grande importance dans les rites magiques et funéraires. A l’heure actuelle, elle est encore très employée pour son grand pouvoir protecteur et purificateur, notamment en fumigation.

Tonique, amère, stimulante, astringente, elle a des propriétés antioxydantes et digestives, est stimulante du foie et de l’estomac, et combat les affections buccales… En cas de gingivite, on conseille de mâcher des feuilles fraîches ou de se rincer les gencives avec une solution à base de sauge.  C’est l’une des plantes les plus utilisées en cas de fatigue nerveuse et les pertes de mémoire, et souvent associée au romarin. Elle constitue un remède souverain contre les transpirations excessives.

Bref, il est peu de domaines sur lesquelles elle ne soit pas bénéfique et c’est sans doute pour cela qu’au fil des siècles, elle a toujours conservé sa réputation de « Reine des Plantes médicinales ». Les seules véritables contre-indications à l’usage de la sauge sont la grossesse et l‘allaitement. Les avis sont également partagés en ce qui concerne les cancers hormono-dépendants féminins, car la sauge est très riche en phyto-œstrogènes. Elle est donc fréquemment déconseillée dans ces derniers cas. En revanche, sa composition lui confère un grand intérêt en cas de règles douloureuses, de troubles du cycle féminin ou de ménopause, notamment en cas de bouffées de chaleur.

Citons l’immense Hildegarde de Bingen qui nous offre sa vision éclairée sur la plante : « La Sauge est de nature chaude et sèche. Elle est bonne à manger aussi bien crue que cuite pour ceux qui souffrent d’humeurs nocives car elle apaise ces humeurs. »

La Sauge entre dans la composition de deux remèdes maintenant bien connus de ma gamme de produits. D’une part le Vinaigre des Voleurs où elle joue à merveille son rôle de stimulant des systèmes immunitaires et digestifs, et dans le Bain de Bouche où elle purifie, stimule et renforce les gencives.

Sources :

  • L’encyclopédie de la Santé Familiale, Michel Bontemps, Edition Godefroy
  • Les remèdes de santé d’Hildegarde de Bingen, Paul Ferris, Poche Marabout
  • La Santé par les plantes et la médecine naturelle, Oertel Bauer, Edition Alsatia

Laisser un commentaire

#stregadellaveda

%d bloggers like this: